Accueil » Roland-Garros : le retour de Djokovic face à Nadal

Roland-Garros : le retour de Djokovic face à Nadal

Djokovic face à Nadal : un match d’anthologie

Le Serbe a riposté contre l’Espagnol vendredi, battant son adversaire 3-6, 6-3, 7-6, 6-2 depuis 2017 au terme d’un match électrique qui a permis au public de participer (3-6, 6-3, 7). -6, 6-2), devenu champion en titre malgré le couvre-feu, mais doit quand même rester.

Djokovic face à Nadal un match d'anthologie
Djokovic face à Nadal un match d’anthologie

En quinze ans et cinquante-sept matchs, on a l’impression d’avoir tout vu entre ces deux joueurs qui ont la compétition la plus féroce de l’histoire du sport masculin. Mais à 34 et 35 ans, ces deux saints démons ont prouvé qu’ils avaient tout. Vendredi 11 juin, en demi-finale de Roland-Garros, Novak Djokovic et Rafael Nadal ont fait vibrer tout le public (télé) avec un match dont on se souviendra.

Le Serbe s’est vengé en finale du Championnat 2020 et a signé l’un de ses plus grands exploits dans le sport. Il a été considéré comme « l’ultime défi sur terre battue », comme il l’a rappelé à la veille de la conférence : « Le tribunal a battu Rafael Nadal et Philippe-Chatrieux l’a vu sacré 13 fois. « C’est le meilleur match que j’ai joué à Roland-Garros, et c’est aussi le top trois de ma carrière. » Le Serbe a connu un gros score de plus de quatre heures (3-66-37-6. 4], 6-2).

En quarts de finale 2015, le roi numéro un mondial a réussi à renverser le roi dans sa forteresse. Mais il y a six ans, l’Espagnol affichait sa pire saison à Oteimen et ce revers face au n°1 mondial semblait inéluctable. En 2009, lorsque Robin Soderling, un Suédois, a été le premier à commettre une infraction contre le monarque, les genoux du majorquin ont grincé. Cette fois, le champion en titre n’a pas de blessures physiques ni de failles mentales et la défaite est évidente.

Un jeu intense entre les deux joueurs

Un jeu intense entre les deux joueurs

Depuis le tirage au sort, l’affiche aimantait tous les regards : le numéro un mondial et le numéro trois étaient programmés pour se retrouver au pied de la finale. Le 58e épisode de la saga a réuni tous les ingrédients qui avaient manqué huit mois plus tôt dans ce même décor : un niveau de jeu insensé pendant trois sets, une foule dont l’enthousiasme eut raison du couvre-feu et au bout du compte, une issue qui déjoua tous les pronostics.

Source « Le Monde »

 

Vous aimez le sport, alors direction l’euro 2021 avec l’équipe de France !

AdminBlogueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page