Accueil » Covid-19 : les variants sont de retour ATTENTION !

Covid-19 : les variants sont de retour ATTENTION !

Stratégie de la France face aux variants Covid-19

Covid-19 : Afin de mieux suivre les variantes, la France revoit sa stratégie de surveillance à partir de lundi, le test PCR de dépistage ciblera trois mutations dans le virus pour prendre en compte la diversité des mutations.

De bonnes nouvelles dans sur un climat d’incertitude

Si à la pointe de l’épidémie de Covid-19, l’actualité toujours en recul est une bonne nouvelle. En matière de vaccination, alors que le seuil des 30 millions de premières injections a été franchi en France ce week-end, la nouvelle variante B. 1.617.2 baptise Delta Organisation mondiale de la santé (OMS) pour perturber la sortie de crise. « Nous ne sommes pas sauvés, le risque existe toujours », a déclaré vendredi 11 juin Daniel Lévy-Bruhl, chef du service des infections respiratoires de l’Agence française de sécurité de santé publique (SpF), décrivant la « situation instable » en France.

Selon les Britanniques, la variante Delta est plus contagieuse que son prédécesseur Alpha, environ 60 %, mais elle est principalement responsable de l’augmentation du nombre d’infections au Royaume-Uni, qui a triplé en trois semaines, atteignant près de 8 000 cas 6 vendredi. Elle est également apparue en France et dans nos pays voisins Espagne, Allemagne, Belgique… Nul doute qu’elle est à l’origine de la légère augmentation des cas au Portugal.

Afin de mieux faire face à cette situation, le SpF a décidé d’accélérer la mise en place d’une nouvelle stratégie de surveillance des variantes, qui est l’une des faiblesses du dispositif français.

Résultats des tests sur les variants Covid-19

Résultats des tests sur les variants Covid-19
Résultats des tests sur les variants Covid-19

À partir du lundi 14 juin, les références aux variantes « Anglais » et « Afrique du Sud », ou B.1.1.7, B.1.351, ou encore Alpha et Beta, respectivement, seront retirées des résultats des tests. Place aux trois mutations, E484KE484QL​​452R. Ces « enregistrements » correspondent aux positions des acides aminés, c’est-à-dire des molécules qui composent la protéine, dans le trajet du virus jusqu’à l’hôte, c’est-à-dire les pointes. 

Les lettres font référence aux noms d’acides aminés modifiés. Maintenant, nous allons utiliser le test dit de dépistage pour savoir si le virus est porteur d’une de ses trois mutations. Ce type de dépistage existe déjà, mais les réactifs chimiques sur lesquels il est basé sont appelés kits, qui sont utilisés pour identifier des mutations plutôt que des mutations.

Covid-19 : à quoi va ressembler la prochaine pandémie ?

La destruction des écosystèmes ou des modes de vies humaines peut provoquer de nouvelles épidémies dans les prochaines années. Il existe de nombreuses façons de contracter le virus de la grippe ou le coronavirus.

Le 31 décembre 2019, les autorités sanitaires de Wuhan et de Pékin et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont révélé au public une épidémie de pneumonie virale de cause inconnue. Si 27 cas sont par la suite formellement identifiés, les cas qui n’ont pas encore été baptisés Covid-19 ont déjà entamé une terrible course. Dix-huit mois plus tard, la pandémie de SARS-CoV-2 a fait près de 4 millions de morts sur tous les continents et a paralysé la planète. À l’époque, personne ne pouvait prédire l’émergence de ce virus, qui marqua la première pandémie de ce siècle. Demain, peut-on prévoir pour empêcher l’émergence de nouveaux agents pathogènes ? Ce dimanche, les pays du G7 réunis au Royaume-Uni devraient adopter la « déclaration de Carbis Bay » « historique » proposée par Downing Street, qui comprendra une série d’engagements pour prévenir de nouvelles épidémies. Source « lexpress« .

 

Suivre les infos sur la Covid-19 !

 

AdminBlogueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page